Europa Linka

31 mars, 2010

-Pouf pouf

Classé dans : A voir et à  manger — europalinka @ 21:43

Chose promise chose due, après Mozart, une blague.

Image de prévisualisation YouTube

20 mars, 2010

Elections en profondeur

Classé dans : Essai théorique,Intempestifs,Politique — europalinka @ 16:14

Dans Anthropologie politique, Georges Balandier propose une assertion fort simple : la meilleure ruse du politique, c’est de ritualiser la contestation. La cinquième république est à cet égard un régime extraordinairement rusé. Cependant, un problème subsiste. La ritualisation de la contestation détourne l’attention des transformations profondes du pouvoir politique.

vote1.jpggeorgesbalandier1.gif

(more…)

13 mars, 2010

-Les communes.

Classé dans : Intempestifs,Politique — europalinka @ 21:22

Le parti des communes déclare sa fondation, ici et maintenant. Quiconque lira ces lignes participe de sa naissance. Ce parti n’est pas une association de consommateurs, ce n’est pas une vitrine publique pour des intérêts privés. Les communes sont d’une part un groupe de pression, d’autre part une matrice collective vouée à la discussion du bien commun. A terme, les communes ont vocation à devenir une société complète, ou plus exactement une culture politique qui fonde une société.

lescommunes2.jpg

 

(more…)

12 mars, 2010

-Retour aux Shadoks

Classé dans : A voir et à  manger — europalinka @ 20:06

Ah, si la France était un oeuf shadok, la question de l’identité nationale ne se poserait plus du tout. Europalinka vous propose quelques réjouissantes promenades dans cet humour très très calme. De toutes façons, si ça ne vous fait pas rire, aucune importance, puisque, en bonne logique shadok, plus ça rate, plus ça a de chances de marcher.

Image de prévisualisation YouTube

(more…)

3 mars, 2010

-Destinée arbitraire, ou Robert Desnos cheminant entre deux guerres

Classé dans : Pour les Papouètes — europalinka @ 0:47

C’est le titre d’un recueil de Robert Desnos que j’ai entre les mains et que j’ai l’intention de partager un peu. Habitué à la puissance inqualifiable du Corsaire Sanglot, je suis resté étonné par ces autres notes de Desnos, innocentes et habituées du terrible. Il nous dit : »quand la mort sur mon sein posera ses balances / J’espère, jours d’amour, que vous l’emporterez. Suivons-le un peu.

robertdesnos1257408307.jpgdesnosrobert1.jpg

(more…)

alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
RESISTER, S'INSOUMET... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AGIR ENSEMBLE
| Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...