Europa Linka

21 mars, 2009

-Bonjour Ma colère

Classé dans : — europalinka @ 0:55

De l’art de distraire les foules

 

Parfois, un détour par la presse d’Etat donne à penser. Ainsi, l’interview de Jean François Copé, publié sur le site du Figaro le dimanche 15 mars m’aura laissé pantois. Quelle clarté dans la propagande! Question du journaliste : « C’est votre méthode pour avoir un hyperparlement face à l’hyperprésident? ». Tiens, nous avons un hyperprésident! Au-delà de l’indigence lexicale, on doit féliciter ceux qui répandent ce genre d’euphémisme. Dans ce mot réside le secret de toute novlangue : comment ne pas décrire ou rendre sympathique les transferts de pouvoirs vers l’exécutif, l’arbitraire du pouvoir présidentiel, l’omniprésence médiatique du même monsieur et les manipulations qui vont avec. La réponse de Mr Copé est bien plus talentueuse. « Ce n’est pas une VIe République, c’est une Ve République bis. Nous y sommes entrés depuis la révision constitutionnelle de juillet 2008. Désormais cette réforme nous rapproche du fonctionnement des institutions américaines, dans laquelle le chef de l’Etat concentre le processus de décision avec ses conseillers qui ont un rôle aussi important que les ministres, voire parfois plus. La cohérence du système oblige à un renforcement du rôle du Parlement. Nous y sommes avec le contrôle et l’évaluation de l’exécutif et le partage de l’initiative des lois. ». Il n’y aura pas trop de contestations pour ce changement de régime puisque « les Français sont ravis d’avoir des soirées télé qui commencent plus tôt ! ». Le groupe UMP va donc contrôler son créateur, le président, nous voilà bien rassurés! Voilà une nouvelle République dans laquelle la politique relève du marketing et de la communication, la liberté de la presse est muselée, une république qui renie ouvertement son héritage gaulliste, qui définit la citoyenneté comme une qualité économique, qui prive certains humains des droits de l‘homme, qui se moque de la chose publique. Mais ne vous inquiétez-pas, ce n’est qu’une Ve République bis. C’est joli, c’est inventif, n‘est-ce pas ? Circulez, y a rien à voir, mais n’oubliez pas vos nouveaux hochets qui vous pourront vous distraire s’il vous prend la lubie de vous préoccuper de la chose publique : hyperprésident, Ve République bis, reconduite à la frontière, confort et sécurité…

PSA : (post-scriptum amusé) Un petit homme politique nerveux et grande gueule, aux nombreux revirements politiques, soutenu par la bourgeoisie industrielle, à la fois éloquent et vulgaire, organisant ouvertement un culte de sa personnalité et capable de transformer calmement un état de droit en état policier, ça ne vous rappelle rien ? A ceci près que le présent est pire à vivre que le passé : au présent, on est responsable et il faut agir.

Alexandre Duclos,

Québec, le 15 mars 2009.

Ps : Avis à tous les voyageurs du site. Merci d’être là. Vous pouvez aussi aller voir les autres articles, plus d’actualité, les commenter et par ailleurs, proposer de nouveaux articles. Salut et joie.

mussolini090909.jpgduce1.jpg

Un commentaire »

  1. Julie-Berivan Akbayir

    Un hyperprésident pour une hyperdémocratie à la Jacques Attali, une vie de rêve pour des vendus. :(

    Continuez à prendre soin de vos pensées, à donner du sens à vos vies, c’est Vraiment rassurant dans cette période de dégénérescence.

    Commentaire by Julie-Berivan Akbayir — 5 avril, 2009 @ 19:14

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

alternativewittenheim |
Section cantonale de La Gra... |
RESISTER, S'INSOUMET... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AGIR ENSEMBLE
| Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...